Envie d’une gourmandise accompagnée d’un thé ou d’un chocolat chaud par ces temps froids?

Après avoir consulté quelques blogs parmi mes préférés, je succombe devant les photos d’un superbe cake sur le blog de Valérie, “C’est ma fournée”.

Une recette de Yann Couvreur pâtissier de renom qui après avoir exercé son talent dans des établissements prestigieux a ouvert plusieurs pâtisseries à Paris.

J’ai déjà réalisé des marbrés mais celui-là m’a fait oublier tous ceux que j’avais déjà dégustés. Il n’est pas particulièrement compliqué à réaliser mais il faut respecter scrupuleusement la recette et notamment la durée des mélanges.

Pour un moule à cake de 18cmx8cmx7cm.

Celui que vous aller voir a été fait dans un moule rond car en réalité j’avais doublé les proportions pour en faire deux, dont le premier dans un moule à cake. Celui là vous ne le verrez pas il était destiné à mes amis d’une association dont je fais partie et je n’ai pas eu le temps de le photographier. 

Mon marbré vanille chocolat

Ingrédients :

90g de beurre pommade

2g de sel

200g de sucre en poudre 

125g de farine type 55

3g de levure chimique

1 gros oeuf (60g poids sans coquille)

125g de crème fleurette

15g de cacao en poudre non sucré

Graines d’une gousse de vanille ou vanille en poudre ou extrait liquide

10g de rhum ambré (facultatif)

Glaçage rocher:

125g de chocolat noir (66% pour moi)

15g d’huile de pépins de raisin (ou colza, ou tournesol)

35g de pralin

Préparation:

Préchauffer le four à 150° chaleur tournante.

Chemiser le moule à cake avec du papier sulfurisé. 

Tamiser 125g de farine avec 3g de levure chimique et réserver.

Dans la cuve du robot, verser 200g de sucre et 2g de sel et ajouter 90g de beurre pommade et la vanille. Si l’achat de gousses de vanille ne vous fait pas peur c’est le produit idéal mais c’est devenu un luxe. Les prix se sont envolés depuis plusieurs mois. Vous trouverez de la vanille en poudre ou en extrait liquide à des prix abordables qui feront très bien l’affaire.

Fouetter sur vitesse maximum pendant 2mn, et corner les parois de la cuve.

Ajouter un gros oeuf, et fouetter à nouveau sur vitesse maximum pendant 3mn.

Le mélange a blanchi. Ajouter 125g de crème fleurette.

Fouetter quelques secondes.

Verser le mélange farine / levure tamisés et fouetter jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

Attention il faut fouetter le moins longtemps possible!

Verser 290g de pâte dans un récipient (un peu moins de la moitié de la pâte) et y ajouter les 15g de cacao tamisé. Mélanger avec une maryse.

Pour remplir le moule mettre les deux pâtes en poche sans douille.

En l’absence de poche répartir avec une petite louche par exemple. 

Répartir alternativement les pâtes pour obtenir l’effet marbré à la cuisson. 

La pâte n’étant pas assez liquide, l’usage de poches est presque indispensable pour une bonne répartition dans le moule.

Mettre au four à 150° pour 1h10 environ

A la sortie du four imbiber le avec les 10g de rhum. (Facultatif) 

Retirer le papier cuisson et retourner le gâteau délicatement sur une grille et laisser refroidir au moins 2 heures.

Réaliser le glaçage:

Faire fondre 125g de chocolat noir au bain marie ou au micro-ondes, ajouter 15g d’huile et 35g de pralin. 

Placez la grille sur un récipient, et répartir le glaçage avec une une spatule. Veiller à ce que le glaçage enrobe bien les parois du gâteau.

Mon marbré vanille chocolat

Comme Valérie sur son blog je recommande de ne pas négliger le glaçage.

Ce gâteau est extrêmement fondant malgré sa texture très dense et si vous le consommez le lendemain il est encore meilleur.

Bonne dégustation et faites moi part de vos impressions.

%d blogueurs aiment cette page :