L’été a été long et je me suis éloigné de mes robots et de mes livres de pâtisserie trop longtemps.

Alors profitant de ce dimanche j’ai ouvert mes livres et consulté mes favoris sur internet et puis en ouvrant mon réfrigérateur un botte de carottes fanes a attiré mon regard. 

J’avais déjà réalisé des préparations sucrées-salées avec des carottes mais un Carrot cake il y a assez longtemps! Ce gâteau dont on ignore encore l’origine, il y a toujours débat sur le sujet,  il viendrait d’Allemagne peut-être de Suède! Ce qui est certain c’est que le monde Anglo saxon se l’est approprié. Il fait aujourd’hui le bonheur des Anglais et des Américains du nord. 

J’avais noté il y a plusieurs mois la recette de Pierre Hermé que j’ai décidé de réaliser.

Celle-ci est très simple, n’hésitez pas à l’assaisonner à votre goût.

Oui je vous parle d’assaisonnement comme en cuisine, je me fie au chef Philippe Conticini qui considère que c’est l’assaisonnement est essentiel dans la pâtisserie y compris pour les préparations les plus simples. Le goût toujours le goût ! Bien sûr ne pas négliger les textures et c’est pourquoi ici je vous conseille de ne pas utiliser de poudre d’amandes et de noisettes du commerce car trop fines pour cette préparation. Hacher vous mêmes les fruits secs avec un robot type Magimix ou Kenwood par exemple pour obtenir ceci:

Mon interprétation du Carrot cake de Pierre Hermé

 

Les ingrédients:

  • 250g de carottes râpées 
  • 50g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 2 oeufs
  • 60g de poudre de noisettes (Grosse granulométrie)
  • 70g d’amandes en poudre
  • 100g de sucre en poudre (70g de sucre blanc+ 30g de sucre roux)
  • 2,5cl d’huile neutre ( Pépins de raisin ou tournesol)
  • 1 pincée de sel
  • Cannelle en poudre
  • Zestes d’orange 

La préparation:

Préchauffer le four à 180°.

Fouetter les oeufs et le sucre. 

Ajouter la farine, la levure, les poudres de noisettes et amandes, le sel. 

Mélanger et rajouter l’huile, la cannelle et les carottes râpées et les zestes d’oranges. Vous pouvez remplacer les zestes par de l’écorce d’orange ou de citron confit.

Beurrer un moule à manqué de 15 à 16 cm de diamètre et saupoudrer le fond de sucre roux. 

Oui je sais ce que vous allez me dire c’est un petit moule mais vu la quantité de préparation, avec un moule plus grand le gâteau ne serait pas assez épais. 

Vous pouvez soit doubler les quantités soit utiliser un cercle réglable de 4cm de haut posé sur un plaque à pâtisserie 

Enfourner pour 35 à 45 mn selon votre four.

Laisser refroidir dans le moule.

Mon interprétation du Carrot cake de Pierre Hermé

Mon interprétation du Carrot cake de Pierre Hermé

 

Mon interprétation du Carrot cake de Pierre Hermé

Vous pouvez réaliser également un glaçage :

Glaçage à l’orange
100 g de cream cheese ou St Moret
175 g de sucre glace tamisé
Jus et zestes d’une petite orange non traitée. 

Fouetter au robot le cream cheese et le sucre glace.

Verser 2 à 3 cuillerées à soupe de jus d’orange et les zestes.

Etaler avec une spatule le glaçage sur le carrot cake refroidi.

J’espère que vous apprécierez cette gourmandise venue d’ailleurs. C’est étonnant mais la carotte apporte une saveur particulière, de l’humidité mais aussi du sucre. Saviez vous que déjà au moyen âge on utilisait la carotte comme substitut du sucre?

Bonne dégustation

 

%d blogueurs aiment cette page :