• Découvrir les saveurs de Sardaigne

    Découvrir les saveurs de Sardaigne

    D’un séjour en Sardaigne il faut retenir bien sûr la beauté et la diversité des paysages. Mais cette île, réputée pour sa richesse gastronomique regorge de spécialité culinaires.

    N’ayant parcouru cette terre que du nord-ouest au nord-est, je n’ai pas pu goûter à tout mais ce que j’ai dégusté est emblématique de la cuisine sarde.

    La cuisine est simple mais goûteuse et les différentes régions offrent de vrais trésors culinaires.

    Les principaux plats décrits, ont été dégustés dans un restaurant à Castelsardo, un établissement ou il est prudent de réserver car très apprécié par la population locale: La trattoria Da Maria Guiseppa.

    Merci au guide du routard pour cette recommandation.

    La charcuterie, un plat incontournable en Sardaigne.

    On trouve le saucisson sec, la coppa, la pancetta, le jambon cru fumé, le capocollo, spécialité à base de collier de porc.  

    L’assiette de charcuterie est souvent accompagnée de Pecorino, fromage au lait entier de brebis à pâte semi-cuite, produit sur tout le territoire.

    Le fromage et les pâtes sardes

    Le Pecorino

    Spécialité sarde, le Pecorino

    Ce fromage né à partir du lait de brebis commence à être produit dans la région de Rome.

    Le Pecorino a été rendu populaire par les légionnaires romains qui en emportaient partout lors de leurs déplacements.

    La production s’est étendue à toute l’Italie et notamment à la Sardaigne où sa fabrication y est la plus importante.

    Il existe 5 variétés d’appellation d’origine protégée. Chaque variété provient d’une région différente.

    Le Pecorino (Signifie “petit de brebis”) est essentiellement produit nature mais il est parfois préparé au poivre. Il demande 60 à 90 jours d’affinage.

    En copeaux ou râpé, on l’utilise pour agrémenter une pizza ou un plat de pâtes. Les amateurs de fromages de caractère dégustent le Pecorino en accompagnement des apéritifs. Il se marie bien avec les vins rouges comme le Cannonau.

    Les pâtes en Sardaigne

    Nous sommes en Italie et les pâtes sont omniprésentes notamment quelques classiques de la cuisine sarde que l’on trouve à la carte de tous les restaurants :

    Les culurgiones.

    Sortes de ravioles de pâte fraîche à base de semoule de blé dur, farcis avec de la pomme de terre, du Pecorino, de la menthe fraîche et de l’ail. Souvent servis nature ou avec de la sauce tomate. 

    Culurgiones en Sardaigne
    Trattoria Da Maria Guiseppe Castelsardo Sardaigne

    Les gnochettis ou malloredus

    Ce nom signifie “veau”. Ces pâtes rappellent le ventre dodu du veau. On trouve la recette traditionnelle à la sauce tomate et à la saucisse sarde, avec des copeaux de pecorino.

    Gnochettis trattoria Da Maria Guiseppa  à Castelsardo Sardaigne
    gnochettis à Castelsardo

    Même si on les appelle gnochettis, le recette n’a rien à voir avec les gnocchis, faits à base de pomme de terre. Il s’agit de pâte à base de semoule de blé dur et d’eau.

    Comme dans le reste de l’Italie vous pourrez déguster des raviolis, ici, parfumés au safran et également toutes sortes de pizzas.

    Raviolis au safran
    Pizza sarde

    La Fregola

    La Fregola est une pâte sarde qui se travaille à la main. On utilise cette pâte pour la confection de potages, elle peut aussi s’accommoder avec des saucisses et de sauce tomate ou encore du Pecorino.

    Le pain sarde

    Pane carasau

    Ce Pain typique croustillant connu aussi sous le nom de carta musica, qui signifie papier à musique, pour sa finesse caractéristique

    Les desserts

    En tant que passionné de pâtisserie, je ne pouvais pas rester insensible aux desserts sardes, et j’ai eu envie de goûter comme je le fais lors de mes escapades gourmandes

    Les seadas al miele

    Les seadas al miele, c’est le dessert typique et incontournable sarde que l’on trouve dans tous les restaurants.

    Il s’agit d’un chausson  fourré au fromage, frit et arrosé de miel. Ce plat n’est pas diététique je vous l’accorde. Il est tellement gourmand, c’est un vrai délice!

    Gourmandise sarde
    Gourmandise sarde

    Les amaretti

    L’amaretto (amaretti au pluriel) est un biscuit qui peut être dur ou moelleux. Il est réalisé à base de sucre, d’amandes douces et d’amandes amères, que l’on remplace parfois par les amandes des noyaux d’abricot, selon la recette. 

    On peut trouver les amaretti dans pratiquement toutes les régions d’Italie mais chacune possède sa propre recette. Mes derniers amaretti faits maison

    Biscuits italiens et sardes

    Les vins et liqueurs

    La Malvasia di Bosa 

    Un vin blanc doux, le premier vin à dénomination protégée en Sardaigne qui a été rendu célèbre par le film documentaire : Mondovino qui était dans la sélection officielle du festival de Cannes en 2004

    Bien évidemment, ce vin est presque confidentiel. Attiré par ces bouteilles dans une petite boutique, j’ai dégusté et acheté une bouteille de 50cl.

    Oui une seule, le prix est en rapport avec la rareté!

    Vin de Bosa Sardaigne

    Il n’y a pas en Sardaigne de production de masse, la taille des vignobles a eu tendance à se réduire pour produire des vins de meilleure qualité, dont les appellations DOC et DOCG.

    Le Malvasia di Bosa était autrefois réputé et dégusté dans les grandes cours d’Europe. Plus au sud est produit le vin de Vernaccia di Oristano, un vin qui évoque le Xérès. D’autres vins sont produits dans cette île comme le Cannonau et le Vermentino di Gallura tous deux des vins d’appellation protégée.

    La liqueur de myrte. 

    La production de cette liqueur blanche et rouge remonte au XIXème siècle, la recette était transmise de bouche à oreille jusqu’à une période récente. Aujourd’hui la liqueur de myrte est produite par plusieurs entreprises locales et fait partie intégrante de la gastronomie sarde. 

    Myrte de Sardaigne

    Le capuccino.

    A Rome comme à Venise j’avais apprécié le capuccino, cette boisson que nous français nous ne savons pas préparer.

    En Sardaigne pour moi comme ma chérie ce fût la boisson de notre petit déjeuner. Et parfois même de l’après midi, comme ici sur une terrasse balayée  par le vent marin, un moment de grâce! 

    En Sardaigne au gré du vent

    Envouté par cette île, ses couleurs et ses saveurs, je ne saurais trop vous recommander de vous y rendre. Il y a tant d’endroits merveilleux et de spécialités à découvrir.

    Préférez le début du mois de juillet et le mois de septembre pour profiter de la plage et pour éviter l’afflux de touristes.

    Je vous invite à lire l’article de Corinne “Visiter la Sardaigne du Nord” pour découvrir les paysages et curiosités du nord de cette île magnifique

    Connaissez-vous la cuisine Sarde ?

    Partager:

    6 Commentaires

    1. 17 septembre 2019 / 8 h 19 min

      Merci Maurice pour ce post gourmand qui donne faim !
      Vous avez du vous régales …….tes photos font salivées.
      Bises Maurice

      • Maurice
        17 septembre 2019 / 8 h 58 min

        Merci Philippe. Oui un régal pour les yeux et pour les papilles!

    2. 17 septembre 2019 / 8 h 42 min

      J’ai faim !!! on y retourne ?

      • Maurice
        17 septembre 2019 / 8 h 58 min

        Je suis prêt!

    3. 17 septembre 2019 / 9 h 44 min

      certains plats sont bien tentants… d’autres ont l’air très roboratifs ! mais après les journées d’escapades décrites par Chérie…. dégustations méritées ! Merci pour ce reportage appétissant.

      • Maurice
        17 septembre 2019 / 13 h 59 min

        C’est une cuisine simple assez rustique mais très goûteuse. Le dessert appelé « Seadas al miele » est le plat le plus riche, a éviter à la fin d’un repas copieux!

    Vos commentaires sont un plaisir !

    %d blogueurs aiment cette page :

    Vous recherchiez quelque chose?