Le cake au chocolat

Encore une belle découverte avec le cake au chocolat. A l’anglaise, au citron, à l’orange, le cake se décline de nombreuses façons. Ce que j’aime dans cette version, c’est sa texture dense très peu alvéolée mais extrêmement fondante. J’ai découvert cette texture il y a quelques années dans une boutique de Christophe Michalak à Paris.

Cette fois-là j’avais été épaté par un cake amande pistache qui fondait littéralement en bouche. Je n’avais jamais éprouvé une telle sensation et je me suis mis à la recherche de recettes qui me rappellent cette découverte. La cake ultime au citron que j’ai réalisé à plusieurs reprises donne un résultat assez proche. Ce cake au chocolat est tout aussi dense et de surcroit ni très sucré ni trop gras, ce qui devrait ravir les gourmands sans trop les culpabiliser.

Mon cake au chocolat gourmand

Ingrédients :

  • Chocolat noir 38 g
  • Beurre 57 g
  • Huile neutre 8 g (Pépin de raisin de raisin pour moi)
  • Œufs 160 g (3 gros)
  • Miel 54 g
  • Sucre 90 g
  • Amande en poudre 54 g
  • Farine 87 g
  • Levure chimique 6 g (1/2 sachet)
  • Cacao amer en poudre 16 g
  • Crème liquide entière 87 g

Préparation du cake au chocolat:

Préchauffer le four à 150°C chaleur tournante.

Il y a une règle que j’ai apprise au cours de mes années de pratique, c’est qu’il faut préparer tous les ingrédients et les pesées pour ne pas faire d’erreurs ni d’oublis, c’est assez fréquent quand on débute.

Munissez vous de barquettes comme celles que vous récupérez chez votre traiteur asiatique ou les boites de ricotta ou mascarpone par exemple. L’avantage d’avoir tout à portée de main c’est que vous aurez un plan de travail bien dégagé pas encombré par les sachets de farine, de sucre et autres produits emballés. Vous avez devant vous tous les ingrédients nécessaires pesés et prêts à l’emploi. Le reste n’est qu’un jeu d’enfant!

Dans un grand saladier, mélanger au fouet les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que ce dernier soit dissous. Ajouter le miel et mélanger à nouveau pour l’incorporer. Chauffer éventuellement le miel au micro-ondes pour l’assouplir.

Dans un autre récipient tamiser ensemble la farine, la levure chimique et la poudre de cacao. Ajouter la poudre d’amande. Ajouter les poudres au mélange œufs/sucre et remuer jusqu’à ce que le mélange soit homogène et sans grumeaux. Incorporer rapidement la crème liquide.

Faire fondre au micro ondes le chocolat avec le beurre et l’huile par pas de 30 secondes sur puissance moyenne. Attention le chocolat ne doit pas cuire ! Mélanger rapidement au fouet pour homogénéiser. Ajouter le chocolat fondu au reste des ingrédients et mélanger rapidement pour l’incorporer.

Graisser le moule avec un peu de beurre mou, puis couler l’appareil à cake. Remplissez le moule jusqu’aux 3/4 car le cake va gonfler à la cuisson. Enfournez dans le bas du four à 150°C pendant environ 35 à 45 minutes selon votre four.

Surveiller et vérifier la cuisson, avec une brochette en bois dans le centre du cake, elle doit ressortir sèche.

La portion de mon cake chocolat hyper moelleux

Ce cake est extrêmement souple et léger. Assez peu sucré ce qui peu surprendre et peut-être trop peu chocolaté. A l’origine, le créateur, Thiibaut Maupas, suggère l’ajout de quelques grammes de rhum. Je ne le recommande pas, d’abord parce que je n’apprécie pas le rhum dans les pâtisseries et dans ce dessert je pense qu’il masquerait l’arôme du chocolat.

En revanche pourquoi ne pas incorporer dans la préparation des dés d’orange confite, de la cannelle ou du gingembre ?

Nature ou agrémenté comme je vous le suggère ce cake aura la faveur de tous.

Une dernier conseil que je répèterai, le moule ne doit pas être trop grand et doit être rempli aux 3/4. Si votre moule dépasse les 20 cm, augmentez les proportions, le cake n’en sera que plus beau.

Vous aimez cette recette ?

Conservez la sur Pinterest !

Vous aimez ? Partagez !

4 commentaires

  1. catherinesentimots
    catherinesentimots

    Encore ? Maurice tu exagères dans le délice…..

  2. Celui ci me parait simple, je l’essaierai. Je dois reconnaître que c’est tellement plus simple de les manger quand c’est toi qui les a faits !!! Merci pour cette nouvelle recette.

Vos commentaires sont un plaisir !

%d blogueurs aiment cette page :